accueil

 

    Présentation

La Caricaturiste a démarré sa carrière à Montmartre. Considérée comme l’une des meilleurs caricaturistes par ses pairs, elle a croqué nombre d’entre eux. Par son talent, elle a contribué à développer et faire connaitre Les Peintres de Montmartre, troupe créée par Daniel Adjiman.
Caricaturiste, silhouettiste et portraitiste évènementielle professionnelle, elle a travaillé pour les plus grosses enseignes, dont elle ne citera pas les noms par déontologie envers ses Agents commerciaux.

    L’Evènementiel

La Caricaturiste anime vos soirées privées ou de sociétés, en croquant les convives de table en table lors d’un repas, de groupe en groupe lors d’un cocktail apéritif ou dinatoire.
Elle anime également :

  • votre mariage
  • votre stand sur un salon professionnel
  • votre commerce lors d’un évènement promotionnel
  • la galerie marchande de votre centre commercial
  • les journées « porte ouverte » de votre entreprise
  • la fête de votre ville
  • etc.

    Le « Plus » de La Caricaturiste :

  • La Caricaturiste réalise des caricatures diversifiées de face, de profil ou de trois-quarts droit ou gauche.
  • Si vous êtes une Agence évènementielle et que vous employez La Caricaturiste sur un de vos évènements, elle ne mentionnera pas le nom de votre client dans la liste de ses propres clients sur son site, blog ni ses pages de réseaux sociaux.

    Le parcours de La Caricaturiste :

La première caricature de La Caricaturiste

La première caricature de La Caricaturiste

La Caricaturiste était encore une enfant lorsqu’une couturière professionnelle, amie de sa mère, souhaita utiliser ses personnages dessinés comme modèles pour des créations brodées.
A l’adolescence, elle reproduisait des poulbots montmartrois qu’elle vendait à ses camarades de classe, et l’oncle de l’une d’elles voulu qu’elle décore son musée de jouets. Mais elle refusa, par timidité.
Au vu de ses dessins, des artistes montmartrois l’encouragèrent à se joindre à eux, et c’est ainsi qu’à l’âge de dix-sept ans elle arrêta ses études et devint portraitiste à Montmartre.
Ses portraits étaient expressifs, si bien que quelques collègues lui conseillèrent de dessiner des caricatures. Loin de la flatter, le compliment la vexa ! Du point de vue de son ignorance, la caricature était, à l’instar de la chanson pour Gainsbourg, un art mineur. Ce n’est qu’avec l’expérience qu’elle apprit que n’est pas caricaturiste qui veut. D’ailleurs, on apprend à dessiner des portraits, mais pas des caricatures, lesquelles relèvent d’une vision de l’esprit, comme l’art abstrait ou le cubisme. Ainsi, entre les mains d’un profane en dessin, un bon logiciel peut reproduire un beau portrait artistique numérique à partir d’une photo, mais ne saurait réaliser une bonne caricature. Les deux voies d’accès à la caricature sont le portrait expressionniste et le dessin humoristique.
C’est sur le bord d’une table de café qu’elle dessina sa première caricature, celle de son ami Michel Q.
Encouragée par le résultat et le plaisir éprouvé, elle prit pour modèles ses collègues portraitistes. L’un d’eux l’invita à animer avec lui une soirée parisienne dans un palace. Ses caricatures plurent à l’agent organisateur de l’évènement ainsi qu’à un magicien professionnel et tous deux la firent travailler sur d’autres galas.
La Caricaturiste n’a donc aucun diplôme en art, et n’a fait que deux expositions de peintures collectives.
Mais elle a la reconnaissance de ses pairs, celles de ses agents, et elle a dessiné des milliers de personnes !

Pour tout renseignement, demande de devis ou commande, merci d’utiliser le formulaire de contact ici

2 commentaires

  1. Génial ton site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *