tout le monde aime dessiner !

 

On me dit souvent “Comme j’aimerais dessiner comme vous ! Malheureusement je suis nul(le) en dessin !”
Je réponds à ces personnes qu’elles ont su dessiner quand elles étaient enfants, et, immanquablement, elles me rétorquent que, même enfants, elles étaient nulles en dessin.
Ce qui est faux, parce que TOUS les enfants savent dessiner ! La preuve ? Les pédopsychologues analysent les dessins de leurs patients ayant un vocabulaire limité ou des difficultés à s’exprimer verbalement. Le dessin est un moyen d’expression imagée que les enfants maîtrisent parfaitement pour traduire fidèlement leurs états d’âmes.
Et une image vaut mieux qu’un long discours ! 😉
Alors pourquoi la grande majorité des adultes ne sait-elle plus dessiner ?
C’est la faute de… tada ! roulez tambours !… leurs parents ! Si, si !!!
Les parents sont les premiers à s’extasier devant les gribouillages de leurs chers petits. Et quand vient l’apprentissage de l’écriture, l’enfant a le même plaisir à dessiner un “o” qu’un soleil. Mais l’accueil enthousiaste inconditionnel de ses parents se transforme en directives : “Là, mon chéri, tu t’es trompé !” “C’est ainsi qu’on écrit “… Et le plaisir que l’enfant éprouvait tout au long du dessin disparait. L’effort et le contrôle prennent la relève pour contenter les parents et recevoir d’eux les félicitations devant le travail bien fait.
C’est ainsi que la plupart des enfants  passe en mode mental analytique et abandonne le dessin qui ne leur procure plus de plaisir à l’exécution.
Quel dommage ! Parce que le dessin détend, fait appel à la créativité et, surtout, il permet à l’enfant de continuer à stimuler son hémisphère cérébral droit.
Avant l’apprentissage de l’écriture, qui relève de l’hémisphère gauche, tous les enfants sont en cerveau droit, siège de l’imaginaire, de la créativité, de l’intuition, de la relaxation etc.
Beaucoup trop d’adultes sont incapables de se relaxer. La pratique du dessin leur permettrait de stimuler leur hémisphère droit et de pouvoir se relaxer facilement !

La méthode de Betty Edwards : Dessiner grâce au cerveau droit

eleve-de-betty-edwards

avant-après

La méthode d’apprentissage du dessin élaborée par Betty Edwards permet à toute personne motivée de dessiner en quinze jours. Jugez ces deux dessins avant-après réalisés par un de ses élèves à intervalle de cinq jours. Saisissant, n’est-ce pas !? Son livre “Dessiner grâce au cerveau droit” enseigne la vision globale relevant de l’hémisphère cérébral droit, qui est la vision de l’Artiste. Et lorsqu’on sait voir comme un artiste, dessiner devient ludique et facile !
Si vous êtes motivés, je vous encourage à vous procurer ce livre sans plus attendre ! ici
En voici quelques extraits
La Caricaturiste.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.